Index conférence

Derma Economie

 

Jean-Jacques Magloire BAZABANA

" les réseaux de petites entreprises en Afrique "

 

Résumé par Irène Couchet

 

 

Les réseaux de petites entreprises agro-alimentaires étudiés sont fondés sur la confiance l'entre-aide, la coopération et la réciprocité. Ils ont une dimension historique (les traditions) cognitive (des savoirs-faire) et normative (ils obéissent à des règles internes)

Les avantages des réseaux sont

- sur le plan économique

- le partage des coûts

- la réduction des incertitudes

- des économies d' échelle

- la flexibilité

- les effets de levier concernant les resources

- vis-à-vis de l'organisation

- l'association des compétences la complémentarité des compétences

- la meilleure maîtrise de la complexité des processus de production

- vis-à-vis des relations extérieures

- la maîtrise de la complexité des milieux

- le rayonnement technique et commercial

- le transfert de technologie

L'efficacité des réseaux repose sur les conventions entre parties prenantes ou le contrat mais aussi sur la coutume qui offre en Afrique des systèmes d'obligatoion /sanction efficaces.

Types de réseaux

Réseaux obligatoires (fonction du Droit coutumier)

- Réseaux de relatons claniques

- Réseaux de relations lignagères

- Réseaux de relations villageoises

Réseaux non obligatoires(références instables et possibilités d'échapper aux sanctions)

- Réseaux de relations ethniques

- Réseaux de relations régionales

- Réseaux de relations de voisinage (quartiers).

 

Pratiques relevant de la réciprocité en amont de l'entreprise

 Main d'oeuvre --->
 Petite entreprise
 <-----Financement
 Entraide et coopération ^ Approvisionnement en matières premières ^ Entraide + coopération ^

 ^

Association de travail rotatif

Entraide et coopération pour les opérations d'achat ^

Association d'achat rotatif ^

Association d'épargne ^

Crédit rotatif ^

Financement familial ^

 

Débat